L'informazione non è un optional, ma è una delle condizioni essenziali dell'esistenza dell'umanità. La lotta per la sopravvivenza, biologica e sociale, è una lotta per ottenere informazioni.

LA NATURE EST EN GRANDE SOUFFRANCE

By Stefano Dansin December 25, 2021 2282

Plus j’y réfléchis...plus cela m’inquiète...

LA NUIT SEMBLE INFINIE. Des organismes parasites très agressifs, appelés homo sapiens destructeurs assouvissent leurs pulsions destructrices sur la surface du globe terrestre.
La maladie de leurs idées est une perversion mentale où la morale y est absente.
Ils sont un concentré de ce qu’il y a de plus néfaste sur terre.
Ces prédateurs sont plus que jamais déterminés à tout sacrifier sur l’autel du profit, même leur propre espèce.
Le 21 ème siècle est devenu l’ère du profit, de la surconsommation et de ce fait, du gaspillage, faisant de ce siècle de découvertes, d’avancement et d’une certaine évolution, un gâchis inqualifiable contraire à toutes éthiques. Ainsi, gangrénant par la même occasion l’existence des autres espèces en massacrant leur environnement, par le pillage et son extermination. Tout ceci au nom du plus offrant et du profit.
Comparables à d’authentiques sociopathes, ils se pensent dispensés de toutes punitions de la justice.
Assoiffés de profits, meurtriers, narcotrafiquants, criminels sexuel, mafieux, etc...avec eux l’évasion fiscale se porte à merveille.
La misère sociale tue. Loin des yeux du fisc ou d’interpol, rien n’a vraiment changé. Anonymat total 100% garanti et taxation à 0%.
Montants colossaux d’argent sale. Immeubles boîtes aux lettres de structures offshore implantés un peu partout. Trou noir financier où l’argent disparaît.
Notre planète se dépeuple de ses animaux sauvages, tandis que les industries polluantes se développent toujours plus rapidement. En principe ces parasites ne parlent jamais ou extrêmement rarement aux journalistes. Quand ils le font, ce n’est que dans le seul et unique but d’exposer leurs macabres exploits. Quelles solutions concrètes pour endiguer tout ceci ?
Payer des impôts est un mal nécessaire contrairement à la destruction accélérée du vivant.
Autrefois la nature était magnifique et proliférante, la biodiversité abondante mais à présent, elle est en péril au profit de certains individus sans scrupule ni conscience, qui satisfont leurs plaisirs macabres et exterminateurs sur des espèces censées être protégées. Ils tuent des espèces dites sauvages pour leur unique plaisir de dépenser leur argent gagné salement. Je dis “dites sauvages” car en finalité les sauvages se sont ces parasites sans humanité.
Nous voyons de plus en plus des espèces d’animaux différentes s’aider face à un prédateur mais que peuvent-ils faire face à un fusil où à je ne sais quelle arme utilisée contre eux par ces chasseurs de sensations fortes sans âme ni conscience ?
Arrivera le jour où ces animaux et la nature se retourneront contre l’humain et mon plus grand regret est celui de ne pas pouvoir être là pour admirer cet instant inespéré.
Le Safari international Club continue de promouvoir les chasseurs de trophées, comme le font certains cabinets d’avocats d’affaires qui continuent à protéger et défendre les criminels qui ont les moyens financiers de les payer. Encore et toujours le profit qui prime sur toute moralité.

Assoiffé de reconnaissance, le chasseur de trophées éprouvera une satisfaction toute particulière à exhiber le dernier animal qu’il vient d’exterminer de sang-froid. Se pavaner au volant de sa dernière voiture de luxe ne lui suffit, alors il passe à la tuerie d’animaux et l’étape suivante ce sera quoi ? La chasse à l’homme ?
Malgré des preuves scientifiques irréfutables selon lesquelles les animaux éprouvent des émotions, ont une vie sociale complexe et sont intelligents. Les femelles enceintes sont mutilées, égorgées et éventrées.
Ce sport prospère au Canada, Afrique du sud, Zimbabwe, etc...
Malheureusement tout ceci est légal dans bien trop de pays et à l’heure actuelle comme les populations de lions en Tanzanie, bien trop d’espèces d’animaux sauvages sont en péril et voir même en voie d’extinction.
Le “jeu de la mort” pour des paris élevés semble très amusant.
Pointer son fusil sur un homo sapiens destructeur, appuyer sur la détente et faire exploser sa cervelle en miette. Serait-ce amusant aussi ?
Un homme dans la ligne de mire d’un autre homme pour le plaisir de le chasser, vous en pensez quoi ?
Que c’est immoral ? Mais dans ce cas pourquoi ces personnes en recherche de frissons, s’accordent le droit de le faire aux animaux. IL serait temps d’agir et de protéger la vie de ces espèces vivantes au même titre que l’on protège celle des homos sapiens.
Malheureusement, plus j’y pense et plus je me rends à l’évidence que l’homo sapiens est incapable de ne pas détruire, piller ou tuer et cela m’inquiète d’autant plus quand je constate la facilité avec laquelle ils s’accordent tous les droits sur les autres espèces.
Alors oui ! Oui à la chasse aux chasseurs, aux braconniers, aux assassins, ces homos sapiens qui n’ont aucune conscience envers les autres. Pourquoi devrait-on en avoir pour eux ?
Nous, ceux que ces atrocités dérangent, sous prétexte que nous manquons de moyens financiers. Qu’il est plus facile et moins coûteux de condamner un groupe de personnes qui saccage un local pour libérer des animaux que de dire “coupable” à un braconnier qui aura les moyens de payer et corrompre ; devons-nous nous contenter d’attendre et d’espérer que vienne enfin ce jour où, la nature et les animaux se retournent contre l’humain ?
Avertissement...Pardonnez mon excès de prétention, cet article ne prétend aucunement détenir la vérité, tout simplement il la cherche.
Il n’est pas toujours certain que le système traite les gens et la planète comme des déchets. Mais on ne peut pas nier l’évidence : aucun véritable progrès n’a été obtenu.
Les parasites de la terre ont créé des abus environnementaux, économiques, sociaux et familiaux. Ce qui n'est pas franchement le signe d’une intelligence supérieure.
Vous savez, la vie n’est pas uniquement abjecte et sordide. Je crois sincèrement que la joie et l’espoir existent aussi.
Pour atteindre les objectifs d’amélioration des conditions de l’existence des citoyens, ainsi que celles des animaux terrestres, des animaux qui volent dans le ciel et ceux qui vivent sous les mers, il faut un optimisme absolu pour triompher de l’adversité.
Une société saine se doit de maitriser, améliorer, et apaiser certains humains dans l’excès minimal. Pour aller plus loin, au-delà de la frontière du bien et du mal, il est probable que de grandes avancées seront faites dans le contrôle du comportement humain.
Le problème du contrôle du comportement humain est essentiellement un problème neuronal, hormonal et moléculaire complexe. Pour essayer de parvenir à un monde meilleur, il est permis d’imaginer la prise de contrôle par une intelligence artificielle évolutive, l’esprit civique, qui façonnera les traits neuronaux des délinquants qui auront par la suite nécessairement envie de vivre dans un état de conscience raisonnée.
Sous les auspices de l’intelligence artificielle, pas de confiscation du libre arbitre de chacun de nous, mais plutôt un outil pour mieux se conduire, moins produire, moins se reproduire pour moins gaspiller. Dans les temps à venir, une police écologique, affiliée à aucune nation, protégera les victimes animales les plus oubliées du monde de nos tendances destructrices.
Dans cette société vertueuse d’appréciation de l’esprit civique, l’honorable chemin de vie sera fondé sur l’engagement sans limites pour la préservation de la nature. Ce dont la société a urgemment besoin c’est de solutions énergétiques qui nous rendent autosuffisants, mais qui soient aussi saines et naturelles, qui expriment et qui aident et qui soient en harmonie avec la nature.
Pleinement optimale et raffinée, l’I.A sera au service de la vérité, la protection et la justice.
Une assemblée naturelle sera chargée de représenter les intérêts du vivant animal et végétal.
Un revenu universel et plafonné sera instauré.
La symphonie de la nature vivante et non vivante, sera célébrée, mêlant habilement la poésie sonore que constitue les voix de la nature, à la fraicheur de la jeunesse.
Pour que cette société puisse être envisagée, il faudra sans aucun doute effectuer un bond dans l’évolution de la neuroscience du comportement et c’est ce qui fera basculer les comportements les plus récalcitrants.
Cette aventure spirituelle et technologique arrivée à son apogée sera l’élan évolutif décisif pour nous.
Nous qui gérons encore bien mal nos émotions cérébrales et affectives, espèce mineure piégée, vivant à l’autre bout de l’univers. Loin de tout.

Rate this item
(0 votes)
Last modified on Saturday, 25 December 2021 22:10
© 2022 FlipNews All Rights Reserved